Skip to Main Content

Boulier ou GNA

1er juillet 2019

Il n’y a pas si longtemps, les Ontariens se rassemblaient chaque samedi soir devant leur téléviseur pour regarder le tirage de la loterie. Durant 30 minutes, ils regardaient en silence les boules numérotées virevolter dans le boulier, en attendant l’expulsion du numéro suivant.

De nos jours, bien que les membres des familles puissent encore se rassembler, il est plus probable qu’ils regardent leur propre programmation sur des appareils individuels. Mais c’est ce qui se passe lorsqu’on lance de nouvelles technologies. Nous ne changeons pas nécessairement ce que nous faisons, nous changeons simplement la manière dont nous le faisons.

Expulsion de boules

Jusqu’à récemment, tous les tirages de loterie d’OLG étaient réalisés à l’aide d’un boulier. Voici comment cela fonctionne : un grand boulier est rempli de boules numérotées, qui sont mélangées au hasard par soufflerie au moyen d’air comprimé. Lorsqu’il est temps de sélectionner une boule, une valve s’ouvre, puis la boule qui entre dans le tube devient un des numéros gagnants officiels. Pour s’assurer que les boules sont tirées au hasard et ne sont pas falsifiées, elles ont toutes le même poids et, lorsqu’elles ne sont pas utilisées, elles sont conservées dans un endroit verrouillé.

Adoption du GNA

Bien que certains tirages régionaux d’OLG, comme LOTTARIO, ONTARIO 49, DAILY KENO, POKER LOTTO, MEGADICE, ENCORE, PICK-2, PICK-3 et PICK-4, soient encore réalisés au moyen de bouliers, une méthode modernisée et simplifiée a récemment été adoptée pour les tirages nationaux, notamment LOTTO MAX, LOTTO 6/49 et DAILY GRAND. Au lieu d’utiliser un boulier, un logiciel générateur de nombres aléatoires (GNA) sélectionne des nombres au hasard à partir d’un code informatique.

Tous les tirages — quelle que soit la méthode utilisée — sont surveillés et vérifiés par OLG et par des experts tiers indépendants afin d’en garantir l’intégrité.

Le saviez-vous? Le dernier tirage d’un gros lot de LOTTO MAX réalisé à l’aide d’un boulier a eu lieu le 3 mai 2019. Le gros lot de 50 millions de dollars a été remporté par un groupe de 20 personnes vivant à Montréal et aux alentours. La semaine suivante, plus précisément le 10 mai 2019, avait lieu le premier tirage de LOTTO MAX effectué au moyen d’un logiciel générateur de nombres aléatoires.

Pour ce qui est de LOTTO 6/49, le dernier gros lot tiré à l’aide d’un boulier a été gagné le 27 avril 2019 par un résident de Surrey, en Colombie-Britannique, qui s’est enrichi de 7 millions de dollars.

Une méthode est-elle meilleure que l’autre?

À moins d’être particulièrement friand d’air comprimé, ni l’une ni l’autre des méthodes n’est plus avantageuse. En fait, les probabilités de gagner à la loterie demeurent les mêmes quelle que soit la manière dont sont tirés les numéros. Le passage au logiciel GNA est simplement une façon pour OLG de continuer à offrir aux joueurs la meilleure expérience de divertissement possible, ce qui comprend la mise en œuvre en cours de route de technologies nouvelles et excitantes.

Apprenez-en plus sur la loterie.