Skip to Main Content

Ces surprenants as

1er janvier 2019

L’as est la première carte du paquet – mais aussi la dernière. Le terme « as » est également synonyme de ce qui est le plus élevé, de ce qui se classe au premier rang, de ce qu’il y a de meilleur – comme un joueur de tennis imbattable ou un élan gagnant au golf. Mais, avant d’avoir toutes ces significations, l’as avait une longue et riche histoire qui a mené à l’usage courant que l’on connaît aujourd’hui.

De simples origines

Le mot « as » vient du latin ou de l’ancien français et signifie « une unité ». Il était couramment utilisé dans l’Empire romain et désignait une petite pièce de monnaie qui pesait environ onze grammes. Plus tard, dans de nombreux jeux populaires partout en Europe, l’as représentait la valeur ou le pointage le plus bas possible. Obtenir un « as » ou un « 1 » était tellement mal perçu dans l’Angleterre médiévale que l’on croyait que cela portait malchance. De toute évidence, le hasard était un concept méconnu à l’âge des ténèbres.

Cette perception a changé à la suite de la Révolution française, alors que l’as est devenu la carte du paquet ayant la plus grande valeur : 11. C’était là un geste symbolique représentant le renversement de la noblesse de la France et l’avènement de l’homme du peuple.

L’appel du devoir

Au XVIIe siècle, les souverains français et anglais ont commencé à imposer une taxe sur les paquets de cartes à jouer pour aider à financer les guerres en cours. Étant donné que c’était sur les as qu’il y avait le plus d’espace, les agents fiscaux les utilisaient souvent pour y apposer leurs timbres – habituellement sur l’as de pique, étant donné que c’était la première carte d’un paquet neuf. Afin de contrer la fraude fiscale, les agents commencèrent à imprimer leurs propres as de pique en 1765. La contrefaçon d’un as de pique devint alors un crime punissable de la peine de mort! Il y a de nombreuses mentions historiques de gens qui ont été pendus pour ce crime en Angleterre au XVIIIsiècle et au début du XIXe siècle, ce qui a mené bien des gens à associer l’as de pique à la mort.

La taxe finit par être abolie, mais la tradition consistant à marquer ou à décorer l’as de pique a subsisté puisque plusieurs fabricants se sont mis à créer leur propre dessin unique.

Les plus beaux styles

Le dessin élaboré de l’as de pique a pris tellement d’importance qu’il est devenu l’objet de brevets de dessin et de marques de commerce. En 1882, George G. White a reçu un brevet pour son dessin où l’as est orné d’un homme et d’une femme inclinés de chaque côté du symbole de pique.

Main de l’homme mort

En 1876, Wild Bill Hickock, héros populaire du Far West, justicier et as de la gâchette, a été abattu alors qu’il tenait une double paire composée de deux as et de deux 8, tous de couleur noire. Comme Hickock était l’un des joueurs de poker les plus connus de cette époque, une forte valeur symbolique a été attribuée à sa dernière main, qui est devenue la « main de l’homme mort ». En 1979, Hickock a fait son entrée au temple de la renommée du poker à titre posthume.

Guerre psychologique

Pendant la guerre du Vietnam, deux lieutenants américains ont reçu des paquets de cartes personnalisés dont les 52 cartes étaient des as de pique. Ces paquets ont été utilisés dans le cadre d’une stratégie de guerre psychologique contre les soldats du Viêt-Cong, superstitieux, qui croyaient que l’as de pique annonçait la mort. Des milliers d’exemplaires de la carte noire redoutée ont été dispersés dans les jungles, ce qui a fait fuir de peur l’ennemi.

L’as conserve sa popularité

L’as, tel qu’il a été connu tout au long de l’histoire, a inspiré et influencé d’innombrables jeux de cartes, films, livres, etc. Pas étonnant que cette carte soit devenue un élément courant de la langue – comme dans les trois expressions populaires suivantes.

  • Avoir un as dans sa manche : une ressource ou un avantage gardé caché jusqu’à ce qu’on en ait besoin.
  • [en anglais] To ace it : accomplir quelque chose brillamment.
  • Avoir tous les as en main : profiter d’une position favorable.

Maintenant que vous connaissez l’histoire de l’as, apprenez à vous en servir au Blackjack ou au poker Texas Hold’em.

Related Stories